Qu’est-ce qu’une soudeuse à fibre optique ?

Une soudeuse à fibre optique utilise la lumière pour souder deux morceaux de câbles en fibre optique. La machine dirige un faisceau laser vers les deux câbles pour créer une soudure, qui maintient les câbles ensemble. Les machines à souder sont utilisées pour terminer, épisser et tester les câbles à fibres optiques.

En effet, la terminaison consiste à retirer l’extrémité d’une fibre optique de son tube protecteur et à lui fixer un connecteur ou un adaptateur afin qu’elle puisse être branchée à un autre dispositif, tel qu’un port de télécommunications sur un équipement. L’épissage consiste à découper l’enveloppe protectrice de chaque fibre optique et en alignant les extrémités pour qu’elles se touchent. Le câble est ensuite chauffé et fusionné pour éviter toute fuite de lumière aux points épissés, ce qui fausserait la transmission des données. Le test consiste à mesurer la sortie d’un laser à l’extrémité d’une fibre optique après qu’elle ait été connectée à un équipement ou à d’autres câbles à fibres optiques par un connecteur ou une épissure.

Comment choisir sa soudeuse fibre optique ?

C’est la grande question que se pose tout technicien fibre optique ! A l’heure où le déploiement des réseaux de télécommunications s’intensifie avec le tirage et la liaison de la fibre optique sur tout le territoire, il vaut mieux ne pas se tromper d’équipement…

Dans tous les cas, la soudeuse fibre optique doit être performante : précision et de fiabilité de l’épissure pour éviter les reprises de soudure et la perte de temps. Aussi, elle doit être rapide à la fois pour le temps de soudure, mais aussi dans les temps de chauffe du four !

La machine à souder doit aussi bien-sûr être ergonomique et simple d’utilisation : maniable, écran tactile, grossissement des images suffisant pour bien voir les fibres, les gaines, la qualité du clivage avant épissures et le bon alignement en opération, etc.

Et enfin, autre critère très important, la résistance aux chocs et aux conditions climatiques : comme chacun sait, le raccordement fibre optique se passe… sur le terrain et par tous les temps !

Les soudeuses FITEL FURUKAWA, compactes et compétitives en prix, répondent à l’ensemble de ces critères.

Il ne reste plus qu’à choisir le modèle en fonction du type de chantier de raccordement (Datacenter, LAN, FTTH, D1,D2,D3), du type de fibre optique (fibre optique monomode ou fibre optique multimode), et du type de câble optique (un seul brin ou plusieurs brins). Ainsi nous avons mis en place ce guide simplifié pour vous aider dans ce choix, et n’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’informations complémentaires !

Comment souder une fibre optique ?

La soudure de fibres optiques est un procédé qui consiste à joindre deux ou plusieurs fibres optiques bout à bout à l’aide de la chaleur. Le résultat est une connexion permanente qui est aussi solide que les fibres d’origine. Le processus de soudage d’une fibre optique n’est pas difficile, mais il faut un peu de pratique pour le maîtriser.

Quel chantier de raccordement ?

Suivant le chantier sur lequel vous faites les liaisons, la soudeuse optique ne sera pas la même. En effet, il peut s’agir d’un raccordement client (FTTH, D3), transport (D1, D2), Datacenter, réseaux LAN. Cela permet de faire une première sélection de l’outil dont vous avez besoin. C’est pourquoi nous vous proposons notre gamme de soudeuses. Elles sont disponibles à l’achat ou à la location auprès de Photon Lines Telecom.

FTTH D3, transport D1/D2 – Besoin d’une soudeuse ultra performante, précise et rapide

La soudeuse Fitel est équivalente à la Marque Fujikura

La soudeuse FITEL S179  Coeur à Coeur est la plus légère et la plus rapide du marché. Il a une autonomie de 200 à 250 cycles de soudage + four. Elle est idéale pour les D1/D2 (transport), la production volumineuse de soudures et fonctionne également pour les D3. La S179 est une soudeuse durcie et résistante à la poussière et aux chocs : IP52 et IK07. La maintenance et l’entretien sont simplifiés pour plus de productivité.

FTTH D3, réseaux LAN – Besoin d’une soudeuse légère et maniable, possibilité de souder plusieurs brins

La soudeuse Ninja Fitel Japanese 4 est facile à utiliser et dispose d’une grande zone de travail. Elle est parfaite pour sceller les fibres optiques et dispose de trois lampes LED qui facilitent son utilisation dans les environnements sombres.

La soudeuse Fitel est équivalente à la marque Sumitomo

La FITEL S123 est une soudeuse à ruban japonaise conçue pour souder 8 ou 12 fibres. Il a été amélioré et mis à jour, avec une nouvelle lampe qui facilite le fonctionnement dans des environnements à faible luminosité, et un réchauffeur redessiné et renforcé qui simplifie le processus de chargement du manchon de protection.

La soudeuse Fitel est équivalente à la marque Fujikura

La soudeuse FITEL NINJA est l’outil idéal pour les réseaux D3, les connexions clients ou les réseaux LAN. Avec une autonomie de 100 soudures, elle se recharge en 3 heures. La NINJA est une soudeuse IP52 durcie, résistante à la poussière et aux chocs. La maintenance et l’entretien sont simplifiés pour une meilleure productivité.

Cette soudeuse fibre optique, utile pour les axes D3, est un appareil qui utilise un laser pour souder deux morceaux de fibre ensemble.

La soudeuse Fitel est équivalente à la marque Sumitomo

Notre fournisseur d’outillage est le fabricant Furukawa Electric Co. qui est le leader japonais mondial sur son marché. C’est pourquoi, nos soudeuses de la marque FITEL font parties des meilleurs produits disponibles sur le marché avec les autres marques telles que SUMITOMO, FUJIKURA ou encore EKOPTIC. 

Fibre optique : monomode ou multimode ?

C’est lié en partie aussi au type de réseau à raccorder. Sur le transport D1/D2 et sur le D3 vous soudez de la fibre optique monomode de divers types (G657, G652, …). Alors que sur le FFTx, le datacenter et le réseau LAN, vous souderez plutôt de la fibre optique multimode. De manière générale, pour souder de la fibre optique monomode, on préférera une soudeuse coeur à coeur comme la S179. Et pour la fibre optique multimode, une soudeuse gaine à gaine assure une très bonne épissure. C’est le cas par exemple de la NINJA et de la S153.

Câble optique : monobrin ou ruban (plusieurs brins de fibre optique) ?

La soudure de câble optique ruban (4, 8 ou 12 brins) se fait dans une soudeuse dédiée au ruban. Les modèles S123M et NINJA M4 sont spécifiques pour ce type de soudure avec des programmes de adaptés, et des supports adéquats.

Et les accessoires dans tout ça ?

Ils comptent ! C’est pourquoi nous fournissons nos soudeuses de fibres optiques dans une mallette de transport pouvant contenir votre outillage nécessaires à la bonne soudure de vos câbles de fibre optique ainsi qu’un kit qui contient les éléments indispensable pour le bon fonctionnement de celles-ci, dont : cliveuse bien-sûr, manchons, pinces à dénuder, nettoyeurs de connecteurs, chargeur de batterie, adaptateur secteur, électrodes de rechange, … Vous pourrez aussi y glisser vos différents appareils de mesure : photomètre pour la mesure d’atténuation, et autres testeurs de télécommunication compact.

Nos machines à souder pour fibre optique peuvent également être livrées avec une bandoulière pour plus de praticité.

Pour toute information complémentaire concernant la livraison, les prix de vente ou prix de location, vous pouvez nous contacter par téléphone, ou par l’intermédiaire de notre page contact.

Devis
  • No products in the cart.